top of page

A qui la faute ?

Dernière mise à jour : 28 févr. 2022


A la maison, l’énergie est tellement facile d’accès qu’elle semble inépuisable. Mais comment se réparti vraiment notre consommation d’énergie ?


Qu’est-ce qui pèse le plus sur nos factures d’énergie ?


A l’heure où l’électricité, l’eau et le gaz ne cessent d’augmenter, il est important de faire le point sur ce qui consomme le plus à la maison !



Le chauffage, qu'importe sa source d'énergie, reste sans conteste le premier poste de consommation dans nos logements.



Il représente dans la grande majorité des cas + de 60 % des dépenses énergétiques.


Le reste de nos consommations résidentielles est assuré essentiellement par l’électricité et représente en moyenne 4 590 KWh/an par ménage. Ils se répartissent entre l’éclairage, la cuisson et l’utilisation des différents appareils électriques au quotidien.


Les appareils électriques représentent 17 % de la consommation d’énergie moyenne.


Certains appareils électriques consomment beaucoup plus d’énergie que d’autres. Et connaître lesquels sont les plus gourmands en électricité n’est pas un luxe quand on cherche à faire des économies, voici quelques moyennes :

  • Combiné réfrigérateur/congélateur : 346 KWh/an

  • Sèche-linge : 301 KWh/an

  • Télévision : 187 KWh/an

  • Plaques de cuisson : 131 KWh/an

A l’inverse, la console de jeux vidéo figure parmi les appareils les moins gourmands en électricité à l’année.


De très gros progrès ont été faits en matière d’économies d’énergie, en grande partie grâce à l’instauration de l’étiquette énergie.


Aujourd’hui, le froid et le lavage pèsent maximum 30% dans les consommations des appareils électriques (hors chauffage et eau chaude).


Reste la question des veilles : plus on a d’appareils branchés en permanence, plus on génère de « fuites » d’électricité. Mais la aussi, attention aux nouvelles normes européennes. lire notre article.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’éclairage d’une maison n’est pas ce qui revient le plus cher pour un ménage. Si la lumière pesait autrefois jusque’à 20 % de notre consommation d’électricité. A terme, la lumière pourrait ne représenter que 1% , voir moins de nos besoins en énergie.


Une bonne nouvelle : les appareils électroniques deviennent de plus en plus légers et nomades. Or du fait des limitations des batteries, un appareil portable est intrinsèquement conçu efficace en énergie.


Nos consommations d’énergie et nos factures ne sont pas condamnées à croître indéfiniment, mais cela dépend en grande partie de nos comportements.


Devenir producteur d'énergie devient une piste très intéressante tant sur le plan écologique que sur le plan économique.


Pour avoir une idée précise de la consommation énergétique de votre logement et voir comment vous pouvez la réduire, vous pouvez nous contacter et bénéficier de conseils en matière d’économie d’énergie :





Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page