top of page

"Une ceinture verte"

La transformation du boulevard périphérique parisien en « Ceinture verte » va débuter très prochainement pour finir avant les Jeux olympiques de 2024.


Objectif : réduire la pollution et offrir aux plus de 800 000 personnes qui habitent ou travaillent autour du boulevard une meilleure qualité de vie.


La mairie de Paris entend renforcer la place de la nature en ville aux abords du périphérique, notamment par des plantations d’arbres sur les talus et les délaissés urbains. Après la plantation de 18 000 arbres entre 2020 et mai 2022, 32 000 autres seront plantés sur les talus, auxquels s’ajouteront 500 nouveaux arbres sur des terre-pleins centraux et 2 500 sur des voies latérales. L’objectif est d’arriver, à l’horizon 2030, à une bande verte de 500 mètres de part et d’autres du périphérique.


La mairie de Paris entend faire passer le nombre de bandes dans chaque sens de 4 à 3 et dédier la quatrième à la flore.


Pendant les Jeux olympiques de 2024, une « voie olympique » sera dédiée aux transports officiels et médias couvrant les Jeux. Puis à l’horizon 2030, elle sera allouée durablement au covoiturage, bus et taxis.


Plusieurs portes de la Capitale seront transformées en places. C’est déjà fait pour les portes de Vanves, des Lilas, de Pouchet et de Pantin. D’ici 2024, 5 autres seront transformées : la porte de Clichy, la porte de la Chapelle, la porte Briancon, la porte Dauphine et la porte Maillot. Puis entre 2024 et 2030, ce sera au tour de 13 autres portes.


La mairie de Paris entend par ailleurs recréer aux abords du périphérique des « services urbains » (logements, commerces, administrations …), afin de rendre les abords du périphérique plus vivables. A l’horizon 2030, de nouveaux quartiers devraient même être crées.


Une bonne nouvelle pour nos poumons !! Et la planète !!





Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page