top of page

Plus besoin d'arbres pour voyager !


Pour les voyages grandes lignes, le billet cartonné n’est plus délivré sur les bornes d’achat. Il est désormais remplacé par une « facturette » au format « ticket de caisse » contenant les mêmes informations et un QR Code pour rendre les contrôles plus rapides.


A paris, la transformation des tickets de train a déjà été engagée par la RATP depuis octobre 2021, la régie de transport ne vend plus de carnets de tickets T+ cartonnés.


Et depuis mars 2022, les tickets cartonnés disparaissent progressivement : les voyageurs pourront acheter leurs titres de transport uniquement via une application mobile ou sur une borne avec chargement sur le Pass Navigo (sans support papier donc). Dans les bus, les tickets cartonnés ne sont plus distribués, les personnes ne pouvant en acheter via une application mobile ni les charger sur un Pass Navigo doivent les acheter par SMS, facturé directement sur la ligne téléphonique.

Cette transformation représente une économie de taille pour la RATP, quand on sait qu’en 2019, 525 millions de tickets de métro avaient été vendus sur ses lignes.


Le véritable précurseur en la matière, c’était le transport aérien. En 2008, les billets cartonnés avaient disparu au profit du billet électronique : le passager n’a plus qu’à présenter une pièce d’identité, et l’information sur sa réservation est aussitôt puisée dans le système informatique.


Il n'y a pas de petits gestes quand on est près de 8 milliards à les faire





Posts récents

Voir tout

Kommentare


bottom of page