top of page
  • christellefebvre2

Nos T-shirts naissent dans les champs !


Le coton est une fibre de plante naturelle poussant autour des graines du cotonnier.


Pour bien grandir, le coton a besoin de soleil et de beaucoup d’eau. Un climat tropical est donc favorable à la culture du coton. Le sud des Etats-Unis, l’Afrique subsaharienne, le sous continent indien et le Moyen-Orient sont des régions où on cultive le mieux le coton.


Les principaux pays producteurs sont (en milliers de tonnes métriques - 2020/2021):

  • l’Inde (6 523)

  • La Chine (6 009)

  • Les Etats-Unis (3 181)

  • Le Brésil (2 353)

  • Le Pakistan (980)

  • La Turquie (631)

  • l’Australie (610)


En Afrique, le Bénin, le Burkina Faso, le Mali et le Tchad produisent du coton sous l’appellation « Cotton Four ».

A noté au Mali, la récolte de coton a atteint le niveau historique de 760 000 tonnes en 2021/2022. Pour rappel, le coton fournit 15 % des recettes d’exportation du Mali et représente une source de revenus pour 40 % de la population rurale.


Le coton c’est avant tout l’une des cultures les plus polluantes au monde. Il demande beaucoup d’eau et d’énergie pour sa production. Le coton est le 3e consommateur mondial d’eau d’irrigation après le riz et le blé. Selon l’OMS, la culture du coton occupe 3 % des surfaces cultivées mondiales, mais consomme 25 % des insecticides utilisés dans le monde. Le cotonnier est une plante qui boit beaucoup d’eau, environ 10 000 litres pour produire 1 kg de coton. La production d’un seul T-shirt en coton nécessite 2 700 litres d’eau et un jean jusqu’à 8 000 litres.


Les fibres sont utilisées dans l’industrie textile où elles constituent le début de la chaîne de production. D’abord la fibre de coton est récoltée sur le cotonnier, le coton est ensuite stocké dans des balles pour être envoyé dans des usines de filature pour être filée sur des bobines, après avoir été lavées et blanchies, notamment au chlore. A partir de là, le fil de coton est tissé ou tricoté pour fabriquer du tissu. Ensuite, nombre de tissus subissent une horde de traitements chimiques pour teindre le coton. Le tissu est ensuite envoyé dans des usines de confection où il est cousu afin de devenir un vêtement.


A travers de toutes ces étapes le coton est souvent amené à beaucoup voyager : le coton peut être cultivé en Inde, filé en Europe, tissé aux Etats-Unis et confectionné en Inde, avant d’être commercialisé en Europe.


L’utilisation est une longue tradition dans l’industrie textile grâce à ses caractéristiques recherchées. Les tissus réalisées à partir de cette fibre absorbent l’humidité, ont un bon drapé et sont connus pour leur longue durabilité. Les consommateurs continuent à acheter en grandes quantités des produits en coton car ils apprécient la légèreté et le confort du coton.






Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page