top of page
  • christellefebvre2

Le Manta : un catamaran nettoyeur des mers, mais pas que !

Dernière mise à jour : 28 févr. 2022



Le malheureux constat :

« Chaque minute, 17 tonnes de déchets plastiques sont déversées dans les océans … soit 9 à 12 millions de tonnes chaque année », rappelle The Sea Cleaners.


La bonne nouvelle :

Cette association, créée par le navigateur franco-suisse Yvan Bourgnon, ambitionne de construire un bateau nettoyeur des mers, capable de collecter de manière industrielle des déchets plastiques flottants (…) aussi bien que les débris plus petits à partir de 10 mm et jusqu’à 1 m de profondeur.


Présentation du Manta

56,5 m de long et 26 m de large, il pourra accueillir 34 personnes à son bord.


3 collecteurs de déchets à l’arrière : un central et deux latéraux, des tapis roulants sous la plate-forme achemineront les déchets collectés qui feront l’objet d’un tri manuel à bord du catamaran (par 3 personnes).


Deux petits bateaux embarqués à l’arrière du catamaran géant pourront également récupérer des déchets « dans des zones plus étroites, peu profondes et moins accessibles.



Les objectifs


Au total, The Sea Cleaners évoque une capacité de collecte de 1 à 3 tonnes de déchets plastiques par heure, ce qui devrait permettre au navire « de débarrasser les océans de 500 à 10 000 tonnes de déchets plastiques par an ».


Autrement dit, il faudrait environ 1000 «Manta » naviguant 300 jours par an pour capter le volume annuel de déchets plastiques déversés dans les océans au rythme actuel.




Posts récents

Voir tout

留言


bottom of page