top of page

"Le jour de la Terre"


Cette journée aujourd’hui nommée « Journée mondiale de la Terre nourricière » est un événement majeur pour l’écologie.


Célébré pour la première fois le 22 avril 1970, c'est le mouvement environnemental le plus important en faveur de la planète.


C'est d’ailleurs, le 22 avril 2016 que la signature de l’Accord de Paris contre le changement climatique a eu lieu.


Et c’est sans doute : le plus grand défi pour l’avenir de l’humanité et de notre planète.


Aujourd’hui, la "Journée de la Terre" rassemble 193 pays et mobilise plus d’un milliard de personnes, notamment grâce à Internet.


Quelques chiffres :


  • Nous sommes 7 837 346 690 humains sur Terre le 15 mars 2022 à 14h21. Selon l’ONU, la population mondiale atteindra 9,8 milliards d’habitants en 2050 et pourrait atteindre 11,8 milliards en 2100.

  • La déforestation en forte augmentation : chaque année entre 13 et 15 millions d’hectares de forêts disparaissent. Cependant on peut noter l’initiative de certaines régions du monde qui luttent contre cette problématique en plantant des arbres dans le but notamment de réduire l’émission de CO2. Madagascar a par exemple planté plus de 1,2 millions d’arbres.

  • Les températures augmentent : 54,4 °C un record enregistré le 16 août 2020 dans la Vallée de la Mort en Californie.

  • Près de 400 millions de tonnes de plastiques sont produites chaque année avec 81 % de ces plastiques mis en circulation qui deviennent des déchets au bout d’un an.

  • La création d’un 7ème continent composé exclusivement de plastique s’est alors développé depuis plusieurs années entre le Japon et les Etats-Unis sur pas moins de 1,5 millions de km2. Le plastique est l’une des plus grosses problématiques de notre monde.

Au cours de cette journée, diverses activités nationales et internationales sont menées pour comprendre la biodiversité et savoir comment protéger notre nature, les plantes, les animaux et l’environnement dans son ensemble. Certaines des actions consistent à inciter à l’achat de produits plus écologiques, à la réduction des déchets, au recyclage et à la réutilisation, ou encore à la promotion de la lutte contre le changement climatique.


La Journée mondiale de la Terre donne chaque année une occasion aux citoyens de réfléchir aux dommages infligés à la planète … et aux gestes archi-simples de tous les jours pour la préserver :


  • Privilégier « les circuits courts » en mangeant des produits locaux, mais aussi de saison pour limiter les émissions de polluants et le gaspillage

  • Manger moins de viande : pas besoin d’arrêter radicalement d’en manger mais d’établir 1 ou 2 jours sans viande dans la semaine

  • Le tri de ses déchets

  • Penser au recyclage

  • Privilégier les produits sans emballages

  • Rapporter ses médicaments périmés ou non-utilisés à son pharmacien : collectés, ils sont désormais transformés en énergie.

  • Changer ses produits à usage unique en plastique avec des produits réutilisables et non-nocifs pour la planète

  • Utiliser les transports en communs, le vélo, le co-voiturage ou ses jambes . Les embouteillages coutent 539 euros par seconde, soit plus de 17 milliards d’euros à la France sur une année. Cela représente 1943 euros pour chaque foyer se déplaçant en voiture et près de 8 jours par an pour les Parisiens. Rester bloqué dans un bouchon à Paris coute 11,7 euros de l’heure !

  • Couper l’eau pendant son brossage de dents ou son rasage

  • Adopter une poule ! Elle est en effet capable de picorer jusqu’à 150 kg par an de déchets alimentaires. Et elle vous offrira des oeufs frais le matin pour le petit-déjeuner …

  • Faire un bilan énergétique de son habitation et réduire son impact CO2

  • Penser aux énergies renouvelables : le soleil offre à la Terre 15 000 fois plus d’énergie que l’homme n’en consomme. Mais le solaire et les autres énergies renouvelables ne représente que 0,4 % de la production énergétique mondiale.

La Terre produit une quantité limitée de ressources chaque année.

Le 29 juillet 2021 : c’était le jour de l'année où l’humanité avait déjà consommé l’ensemble des ressources que la planète pour l'année 2021 !


Pour 2021 il aurait fallu 1,7 planètes pour répondre à la demande des hommes en ressources.


La planète souffre et nous envoie des signaux forts, alors il n'y a pas de petits gestes quand on est 8 milliards à les faire !





Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page