top of page
  • christellefebvre2

La chasse aux oeufs arrive !


Si la fête de Pâques a un sens religieux pour les catholiques et les juifs, Pâques est également une fête païenne qui célèbre l'arrivée du printemps et le renouveau.


Il y a très longtemps, probablement à la préhistoire, une fête avait lieu au moment de la pleine lune du printemps. Tous les peuples fêtaient, après les longues journées d’hiver, le retour du beau temps.


L’oeuf de Pâques est le symbole de l’éclosion d’une vie nouvelle et de fertilité. Donner des oeufs de pâques pour célébrer l’arrivée du printemps est une tradition installée depuis des centaines d’années : il y a environ 5000 ans, les Perses offraient déjà des oeufs de poules comme cadeaux porte-bonheur pour fêter le printemps !


C’est à partir du XIIIe siècle que les premiers oeufs peints firent leur apparition en Europe. Aujourd’hui, les oeufs de pâques sont en chocolat : les moulages en forme d’oeuf des chocolatiers ont fait leur apparition durant la première moitié du XIXe siècle.


Certaines personnes croient que les oeufs de Pâques ont des pouvoirs magiques :

  • enterrer les oeufs de Pâques peints au pied d’une vigne la ferait pousser plus rapidement.

  • Si l’oeuf reste enterré pendant cent ans, le jaune deviendra un diamant !

Le lapin en chocolat vient d’une vieille tradition populaire qui dit qu’à Pâques, c’est au tour des lapins de couver les oeufs !


Selon la tradition allemande, c’est un lapin blanc qui cache les oeufs.


Aux Etats-Unis et en Alsace, c’est un lièvre qui apporte les oeufs !


En France et en Belgique, les oeufs sont apportés par les cloches de Pâques !


Les fleurs commencent à pousser, les lapins sortent de leur terrier, les cloches apportent des tonnes de chocolat aux enfants ! Enfin une fête où l’on n’a pas à culpabiliser de se goinfrer de chocolat !


Lors des 3 jours du week-end de Pâques, on consomme 57 kg de chocolat en France chaque seconde. Cela représente l’équivalent de 15 000 tonnes de chocolat, notamment sous forme d’oeufs de Pâques.


Avec un budget moyen annuel de 110 euros et 7 kg consommés par an et par personne, la France est le 7ème consommateur de chocolat en Europe.


C’est évidemment à Pâques qu’on consomme le plus de chocolat en France, avec Noël.

Mais d'où vient ce chocolat ?


Le plus grand producteur de cacao serait la côte d’Ivoire avec 40 % de la production mondiale, suivi par le Ghana, l’Indonésie, le Brésil et l’Equateur.


Selon l’ADEME, une plaquette de chocolat de 1 kg émettrait l’équivalent d’environ 5 kg de CO2. Près de la moitié de cette empreinte s’expliquerait par la déforestation. Ainsi, la grande majorité des émissions viendraient de la production du chocolat et de la déforestation (environ 70 %), le reste (30 %) provenant de la transformation, de l’emballage et du transport.


En raison du réchauffement climatique, les épisodes de sécheresse sont de plus en plus courants dans les pays producteurs de cacao. Cette sécheresse chronique achève de fragiliser les cabosses renfermant les fèves et les expose aux nuisibles et aux maladies. Résultat des courses : les producteurs utilisent de plus en plus de pesticides pour traiter leurs cultures et éviter la perte financière. Niveau déforestation, le bilan n’est pas très positif : en Côte d’Ivoire, environ 80 % de la forêt originelle a disparu. Une situation qui frappe de plein fouet les animaux sauvages, et notamment les éléphants.


Mais ce n’est pas tout. En plus d’accélérer le dérèglement climatique, l’industrie du cacao est très gourmande en eau : dans des pays producteurs où l’accès à l’eau potable est encore limité : une tablette de chocolat requiert 3 400 litres d’eau pour être produite !



L’empreinte environnementale et sociale de la filière cacao est considérable dans les pays producteurs. Des pays producteurs qui sont pourtant de faibles consommateurs de chocolat.


Cette production bénéficie majoritairement aux pays occidentaux, non producteurs. Ne serait-il donc pas temps de repenser sa consommation de chocolat


Pour limiter votre impact sur la planète, cette année pourquoi ne pas choisir des oeufs en chocolat bio et équitable. Lorsque vous consommez des produits issus du commerce équitable, vous soutenez une filière plus juste envers les producteurs qui collectent le cacao, ce qui permet un développement durable et social.


Que vous fêtiez Pâques ou non, on vous souhaite surtout de bien vous régaler ;)





Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page