top of page
  • christellefebvre2

L'eau aussi se modifie...

Dernière mise à jour : 28 févr. 2022


Le ruissellement provoqué par les précipitations accrues provoque une érosion dommageable aux écosystèmes et dangereuses pour les populations humaines (glissements de terrain). Il rend aussi les polluants plus "mobiles".


L’intensité des précipitations rend aussi la gestion de l’eau par l’homme plus complexe en saturant les systèmes de récupération et de traitement des eaux usées. L’accentuation ou la diminution des précipitations dans les différentes régions du globe conduit à un cercle vicieux : propagation des polluants dans un cas ou concentration dans l’autre.


Les effets du dérèglement climatique ont de multiples conséquences présentes ou futures sur le traitement de l’eau domestique :

  • L’augmentation de la température des eaux à l’état naturel peut favoriser le développement de germes et de bactéries. En cas de contamination, le processus de désinfection actuel pourrait devenir inadapté.

  • Les épisodes soudains de fortes précipitations peuvent également mettre à mal les réseaux d’assainissement et excédant leurs capacités.

Notre accès à l’eau potable dépend de prélèvements effectués dans les nappes souterraines et les rivières. Si le niveau d’eau disponible venait à baisser dans ces milieux, la quantité d’eau potable disponible pour l’usage domestique pourrait devenir insuffisante pour couvrir les besoins de l’ensemble de la population.





Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page