top of page

Près de 200 millions de personnes submergées !

Dernière mise à jour : 28 févr. 2022


L’élévation du niveau des mers, induite par le réchauffement climatique et la fonte des calottes glaciaires, menace les populations côtières.


En utilisant des données très précises sur l’altitude de l’ensemble des régions côtières du monde et sur leur population, des chercheurs de l’université de Princeton viennent de dévoiler de nouvelles prévisions en la matière.


Il se trouve que d’ici 2100 le niveau des mers augmenterait de 0,48 m si la température moyenne mondiale augmente de 1,5°C, et de 0,73m si la température moyenne augmente de 4°C.


Dans l’hypothèse, où la population de chacune des localités étudiées se maintienne à son niveau actuel, 2,5 % à 3% de la population soit 170 à 200 millions de personnes seraientt submergées.


L’Asie court un risque particulièrement élevé du fait d’une densité de population déjà très importante et du fait que de nombreux pays de la région possèdent d’importantes zones côtières (Bangladesh, Inde, Indonésie, Vietnam).



Sur les autres continents, les pays où le pourcentage de population impacté sera le plus élevé sont l’Egypte, le Royaume-Uni, l’Amérique du sud. Sans surprise, c’est dans les petits pays insulaires que le pourcentage de la population impacté sera le plus élevé


En chiffres absolus, de tous les pays, c’est la Chine qui a le plus à gagner à limiter le réchauffement climatique : dans ce pays, 40 millions de personnes vivent dans des zones qui seront inondées si la hausse de la température moyenne atteint 4°C.





Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page