top of page
  • christellefebvre2

De plus en plus de besoin !!

Vers une pénurie en Europe pour 2030 dans l’approvisionnement en lithium, cobalt, nickel, terres rares et cuivre ?

Les objets de la transition énergétique, de la voiture électrique à l’éolienne et aux panneaux photovoltaïques, sont gourmands en métaux.


L’Europe aura besoin, pour atteindre la neutralité carbone en 2050, de 35 fois plus de lithium à l’horizon 2050 (près de 800 000 tonnes par an) qu’à l’heure actuelle, mais aussi de 2 fois plus de nickel (400 000 tonnes en 2050) ou encore de 35 % de plus de cuivre (1,5 million de tonnes en 2050).


Toutes ces projections sont incertaines, car les technologies évolueront, avec l’apparition de nouvelles chimies pour les batteries, le lithium pourrait être remplacé dans les batteries par du calcium. L’intensité en matériaux des technologies nouvelles continuera de diminuer.


La quantité de silicium nécessaire par watt de cellule PV ne cesse de diminuer : 16 grammes en 2004, et moins de 4 grammes aujourd’hui. Actuellement, la fabrication et l’installation d’une éolienne de 3,45 MW requiert, par KWh d’électricité produite, 15 % de béton, 50 % de cuivre, 50 % de fibre de verre et 60 % d’aluminium de moins que celles de 2MW mises en service il y a quelques années.


Même si l’industrie minière a plutôt mauvaise presse, là aussi, les technologies évoluent. En 2019 près de 88 sites miniers dans 26 pays disposaient de près de 2000 mégawatts d’énergie solaire pour leur fonctionnement. Dans une mine de fer en Suède, l’exploitant a récemment installé des caténaires pour électrifier les énormes dumpers qui transportent les roches. Des procédés nouveaux sont en développement pour économiser l’eau et réduire les déchets miniers.

Bonne nouvelle : 40 à 75 % des besoins de métaux pourraient être couverts par le recyclage si l’Europe investit rapidement dans les infrastructures et relève entre autres ses taux de recyclage obligatoires.


PV Cycle France annonce avoir collecté en 2019 plus de 5 000 tonnes de panneaux sur le territoire national, dont 200 tonnes en Outre-mer. Cela représente environ 280 000 panneaux photovoltaïques en fin de vie.





Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page